Réaction de l’ACPSGE aux reculs en matière de services de garde au Québec

Articles

Réaction de l’ACPSGE aux reculs en matière de services de garde au Québec

LogoACPSGE
Toronto, le 8 décembre 2014 – En annonçant récemment la hausse des frais de garde pour les familles québécoises, le gouvernement libéral du Québec dirigé par Philippe Couillard a rompu sa promesse de maintenir le système universel de services de garde à l’enfance. Ainsi, les frais de garde de base grimperont de sept à neuf dollars par jour et seront modulés en fonction des revenus pour atteindre jusqu’à 20 dollars par jour chez les familles mieux nanties. Et comme si ce n’était pas assez, si le Projet de loi 27 est adopté, les parents écoperont d’une amende de 60 dollars par jour si leur place en garderie demeure inoccupée. Il s’agit d’une mesure intransigeante, totalement insensible aux besoins des familles qui doivent s’adapter à différentes situations, comme la naissance d’un enfant, la maladie ou des vacances. C’est une mesure qui va à l’encontre des bons moments en famille et qui forcera les parents à retirer leurs enfants du service de garde.

Pour le texte complet…

© FAFMRQ 2021