PLACES FANTÔMES: Québec renonce à pénaliser les parents

Articles

PLACES FANTÔMES: Québec renonce à pénaliser les parents

Actualité |

20 janvier 2015

Jocelyne Richer – La Presse canadienne à Québec, Le Devoir

Les parents n’auront pas à payer d’amende parce que leur enfant n’occupe pas à temps complet une place subventionnée en garderie.

Par contre, pour l’instant du moins, les sanctions financières prévues pour les garderies subventionnées et les Centres de la petite enfance (CPE) demeurent.

À la suite du tollé général provoqué par sa décision d’imposer des sanctions financières aux parents jugés délinquants, la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a donc décidé lundi soir de céder, renonçant à son projet controversé.

«Il y a une réflexion à faire» dans ce dossier, a convenu la ministre au terme de l’exercice de trois jours de consultation autour de son projet de loi 27.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021