L’AUSTÉRITÉ NUIT SURTOUT AUX FEMMES, selon l’ONU

Articles

L’AUSTÉRITÉ NUIT SURTOUT AUX FEMMES, selon l’ONU

Agence France-Presse – Londres
941094-wall-street-champs-canne-sucre
PHOTO ARCHIVES REUTERS

Les politiques d’austérité nuisent à la promotion et à la place des femmes dans le monde du travail, selon un rapport ONU Femmes publié dans sept villes du monde lundi, dont Londres.

Dans son rapport, l’entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes déplore qu’à «une époque de richesses mondiales sans précédent» des millions de femmes soient encore «reléguées à des emplois peu rémunérés et de qualité médiocre» et se voient encore «refuser les soins de santé de base ainsi que l’accès à de l’eau propre et à des systèmes d’assainissement décents».

Dans le monde, le salaire moyen des femmes est toujours inférieur de 24% à celui des hommes, un écart qui s’amplifie encore si les femmes ont des enfants.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021