SAM HAMAD A RAISON

Articles

SAM HAMAD A RAISON

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

11 novembre 2015

IANIK MARCIL – LE JOURNAL DE MONTRÉAL – BLOGUES Libre échange
Hamad
PHOTO LE JOURNAL DE QUÉBEC, SIMON CLARK

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a affirmé qu’il fallait «briser le cercle vicieux de la pauvreté» et que les «programmes incitatifs n’ont pas donné les résultats souhaités auprès de cette clientèle». En cela, il a tout à fait raison.
Il y a effectivement un cercle de la pauvreté: les enfants de parents pauvres demeureront dans une large proportion pauvres. Comme les enfants de parents riches demeureront dans une large proportion privilégiés. D’autre part, les mesures visant les individus ne fonctionnent pas et ne fonctionneront jamais. Car ce cercle de la pauvreté constitue justement un problème structurel. Ce caractère systémique explique à la fois le cercle de la pauvreté et l’inefficacité des programmes individualisés. Cela s’appelle la reproduction des classes sociales. Sociologie économique 101.
Étant donné cela, voulez-vous me dire par quelle logique tordue le ministre croit que les mesures contraignantes qu’il imposera aux prestataires de l’aide sociale avec la nouvelle loi 70 pourraient fonctionner? Les mesures incitatives visant les individus ne fonctionnent pas parce qu’elles ne s’attaquent pas au problème structurel, mais les mesures contraignantes visant les individus fonctionneraient? Monsieur Hamad n’a manifestement pas terminé son cours Sociologie économique 101.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021