AIDE SOCIALE: Un réfractaire doit subir les conséquences, selon Sam Hamad

Articles

AIDE SOCIALE: Un réfractaire doit subir les conséquences, selon Sam Hamad

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

27 janvier 2016

PATRICE BERGERON – La Presse canadienne à Québec (Le Devoir)

HamadPressecanadienne
PHOTO: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne

En commission parlementaire, la Coalition pour un Québec sans pauvreté a livré une charge à fond de train contre le projet de loi.

«Absolument rien ne justifie de couper dans les prestations des personnes assistées sociales, des personnes dont le revenu n’est pas décent», a déclaré Serge Petitclerc, en invoquant notamment la Charte québécoise des droits et libertés qui prévoit qu’une personne dans le besoin a droit à de l’assistance.

«Punir les personnes assistées sociales parce qu’elles sont pauvres, c’est tout simplement immoral, sinon illégal », a-t-il poursuivi, tandis que sa collègue, Virginie Larivière, affirmait que le projet de loi était « odieusement rempli de préjugés».

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021