La médiation familiale met les femmes victimes de violence conjugale en danger

Articles

La médiation familiale met les femmes victimes de violence conjugale en danger

Simon Lapierre – Professeur à l’École de service social de l’Université d’Ottawa
Isabelle Côté – Candidate au doctorat à l’École de service social de l’UdeM

Huffington Post

La Journée québécoise de la médiation familiale vise à «sensibiliser la population à la médiation familiale et à l’informer des bienfaits de l’utilisation de ce mode amiable de résolution des conflits» (Justice Québec).

Nous nous interrogeons sur la pertinence et la nécessité d’une telle journée, considérant que la médiation familiale est maintenant devenue une pratique incontournable, obligatoire. Il semble néanmoins important de souligner, en cette journée, que cette pratique présente aussi certains dangers, notamment pour les femmes victimes de violence conjugale. Ces dangers sont généralement passés sous silence…

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021