DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES SE DISENT MENACÉS

Articles

DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES SE DISENT MENACÉS

ISABELLE HACHEY – LA PRESSE

Une bénévole d’un groupe de femmes qui demanderait au maire d’installer des lampadaires dans un parc trop sombre de sa municipalité pourrait bientôt être officiellement considérée comme une lobbyiste en vertu de la loi québécoise.

S’il est adopté dans sa forme actuelle, le projet de loi 56 sur la transparence en matière de lobbyisme risque d’entraîner « la mort du modèle québécois d’organisation communautaire », a prévenu hier Mercédez Roberge, porte-parole de 41 regroupements provinciaux d’organismes communautaires.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021