LES CPE, UN AVANCEMENT MÉCONNU POUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

Articles

LES CPE, UN AVANCEMENT MÉCONNU POUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

POINT DE VUE – Le Soleil
(Une lettre ouverte co-signée par la FAFMRQ)
LettresOuvertesCPE
Photo: Archives AP

Depuis quelques semaines, les médias et les réseaux sociaux font abondamment référence à l’avenir du réseau des CPE. Il semble qu’à travers les nombreuses opinions soulevées, il s’en est trouvé peu pour rappeler un des effets directs de l’existence de ce réseau, mis en place il y a presque 20 ans: la contribution économique appréciable des femmes sur le marché du travail au Québec.

Dès l’implantation du réseau des Centres de la petite enfance (CPE) en 1997, c’est par dizaines de milliers que les femmes ont intégré le marché de l’emploi avec la latitude nécessaire pour s’y accomplir. En effet, le taux d’activité des femmes de 25 à 54 ans ayant des enfants de moins de six ans a explosé pour passer de 65 % (1995) à 78 % (2004), rattrapant un retard historique et dépassant même l’Ontario et le reste du pays.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021