AUSTÉRITÉ: Les centres de femmes sonnent l’alarme

Articles

AUSTÉRITÉ: Les centres de femmes sonnent l’alarme

Karl Rettino-Parazelli | Actualités en société | LE DEVOIR

Les mesures d’austérité du gouvernement libéral ont un impact bien réel sur les femmes qui fréquentent les centres de femmes du Québec, au point d’appauvrir le quart d’entre elles, révèle un rapport dévoilé dimanche par l’R des centres de femmes du Québec.

Dans la foulée des décisions prises par le gouvernement de Philippe Couillard depuis son arrivée au pouvoir, l’R des centres de femmes du Québec, qui se décrit comme le plus « grand réseau féministe d’action communautaire autonome », a senti le besoin de sonder le terrain.

Au cours de la dernière année, ce réseau a interrogé quelques centaines de femmes qui fréquentent les 90 centres répartis à travers le Québec et celles qui ont participé à différents ateliers pour savoir comment les décisions politiques récentes influent sur leur quotidien. Leurs réponses et témoignages sont compilés dans le document rendu public dimanche.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021