TRAVAIL-FAMILLE: SE METTRE À JOUR

Articles

TRAVAIL-FAMILLE: SE METTRE À JOUR

BRIGITTE BRETON Le Soleil
PKP Conciliaiton
PHOTO: LA PRESSE, MARTIN CHAMBERLAND

(Québec) ÉDITORIAL / Comment va-t-il ou va-t-elle concilier famille et travail? La question est posée à chaque candidat qui souhaite succéder à Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois. Une autre question s’imposerait aussi. Que comptent faire les parlementaires québécois pour que la conciliation travail-famille soit plus facile, qu’importe le secteur d’emploi? À Ottawa, le gouvernement Trudeau vient de lancer une consultation afin de modifier le Code canadien du travail. Québec doit aussi s’assurer que son cadre législatif est adapté à la réalité de 2016.

Une meilleure conciliation travail-famille fait partie des engagements de Justin Trudeau. Il veut donner aux travailleurs relevant des secteurs de compétence fédérale (transport, banque, télécommunications, radiodiffusion) le droit de demander des «conditions de travail souples» afin qu’ils trouvent un bon équilibre entre leurs responsabilités professionnelles, familiales et personnelles.

Verbiage et voeu pieux de politicien? Racolage électoraliste? La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’oeuvre et du Travail, MaryAnn Mihychuk, a reçu un mandat, et celle-ci a amorcé lundi une consultation auprès des citoyens, des employeurs et des experts.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021