RÉFORME DE L’AIDE SOCIALE: ça place les jeunes dans un carcan, déplorent des organismes

Articles

RÉFORME DE L’AIDE SOCIALE: ça place les jeunes dans un carcan, déplorent des organismes

SARA CHAMPAGNELA PRESSE

Un regroupement représentant plus de 300 organismes jeunesse demande au gouvernement de retourner à sa planche à dessin et de ne pas adopter le projet de loi 70 dans sa forme actuelle. Selon eux, la réforme de l’aide sociale « n’est qu’une punition au chèque » qui coupera les ailes des jeunes.

« Il n’y a pas de nouvelles mesures dans ce projet de loi, estime Isabelle Gendreau, du Regroupement des Auberges du coeur du Québec. Le projet ne fait que placer dans un carcan des jeunes en présumant qu’ils ne veulent pas apprendre, qu’ils ne veulent pas travailler. »

Dans sa dernière mouture qui a été présentée en commission parlementaire, des pénalités sont prévues au programme Objectif emploi pouvant aller jusqu’à réduire à 400 $ par mois le chèque d’aide sociale. Les organismes qui font front commun estime qu’au lieu d’adopter des « mesures coercitives », le ministre de l’Emploi, François Blais, devrait tabler sur l’accompagnement à travers divers programmes, et investir dans la prévention pour prévenir le décrochage.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021