COTE EN HAUSSE, CONFIANCE EN BAISSE

Articles

COTE EN HAUSSE, CONFIANCE EN BAISSE

BRIGITTE BRETONLe Soleil

Couillard
PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL, YAN DOUBLET

(Québec) ÉDITORIAL / Philippe Couillard et ses ministres doivent tirer une leçon de l’horrible semaine qu’ils viennent de traverser: il est temps d’écouter et de cesser de sous-estimer leurs partenaires et les citoyens. La bonne note obtenue de Standard and Poor’s ne gomme pas les faiblesses du gouvernement qui fait preuve d’arrogance et de suffisance, et accumule les ratés sur plus d’un front.

L’agence de notation Standard and Poor’s a beau saluer la gestion des finances publiques du gouvernement Couillard et faire passer la cote de crédit A+ du Québec de «stable» à «positive», la confiance des Québécois à l’égard de l’équipe libérale risque de dégringoler s’il ne révise pas ses façons de faire.

Démissions d’un ministre et d’un député réclamées. Crise de confiance qui s’accroît au ministère des Transports. Ministre qui contredit la vérificatrice générale à propos de la vente d’actions de Rona par Investissement Québec. Exaspération du pdg de Pétrolia. Ce désolant tableau de la semaine n’est pas attribuable à la rigueur budgétaire exercée par le gouvernement et au mécontentement qu’elle a suscité et qu’elle continue de susciter.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021