RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA: L’ENTENTE SUR LA RÉFORME DIVISE PATRONS ET SYNDICATS

Articles

RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA: L’ENTENTE SUR LA RÉFORME DIVISE PATRONS ET SYNDICATS

LA PRESSE CANADIENNELa Presse +

Capture d’écran 2016-06-22 à 10.02.20

L’entente conclue lundi entre les divers ministres des Finances du pays – à l’exception de ceux du Québec et du Manitoba – divise les syndicats et le patronat. Si les premiers se réjouissent de l’entente intervenue, le second la déplore.

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et ses homologues provinciaux se sont entendus pour porter de 13 000 $ à 17 478 $ la prestation annuelle maximale que pouvait recevoir un retraité canadien. Deux provinces ont refusé d’entériner cette entente : le Québec et le Manitoba.

Les travailleurs canadiens verront leur contribution annuelle au Régime de pensions du Canada (RPC) grimper à 408 $. Les entreprises devront égaler cette somme pour chacun de leurs employés. Le nouveau programme sera graduellement mis en place pendant sept ans à compter de 2019.

Le Congrès du travail du Canada (CTC) a applaudi l’annonce des ministres des Finances, rappelant qu’il appuyait une expansion du RPC depuis plus de 50 ans.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021