PL-70 et Loi sur l’aide aux personnes et aux familles: Discriminer en toute impunité

Articles

PL-70 et Loi sur l’aide aux personnes et aux familles: Discriminer en toute impunité

Lucie LamarcheRevue Droits et libertés, Vol. 34, numéro 2, automne 2015

Le 9 novembre dernier, le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a présenté un projet de loi visant à modifier, notamment, la Loi sur l’aide aux personnes et aux familles. Pour plusieurs, cette loi est connue comme la Loi sur l’aide sociale. Et, comme on le sait, la loi sur l’aide sociale est une législation de dernier recours. Voici cependant que le ministre Hamad change la donne. Ainsi, le projet de loi 70 s’intitule Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi. Ce titre importe. Et le ministre Hamad reprend à son compte la célèbre phrase du regretté ministre fédéral Jim Flaherty, qui, encensant la malheureuse réforme de l’assurance chômage d’il y a quelques années, avait dit avec calme et certitude : There are no bad jobs.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021