Loi 70: les assistés sociaux vont se retrouver à la rue, prédit une coalition

Articles

Loi 70: les assistés sociaux vont se retrouver à la rue, prédit une coalition

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

19 septembre 2016

JOCELYNE RICHER (La Presse Canadienne Québec) – LA PRESSE

photo-blais-robert-skinnerPHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Des assistés sociaux pourraient se retrouver à la rue, dans une situation de précarité extrême, si le gouvernement Couillard va de l’avant avec son projet de loi 70 dans sa forme actuelle, selon la Coalition Objectif Dignité.

Le collectif, qui regroupe une vingtaine d’organismes, a mis en garde lundi le ministre de l’Emploi, François Blais, contre la tentation de pénaliser financièrement les assistés sociaux qui renoncent à s’inscrire à un parcours de recherche d’emploi.

Ce type d’approche ne fonctionne pas et ne fait qu’aggraver la situation de personnes déjà en position vulnérable, a fait valoir le collectif en conférence de presse.

Le projet de loi 70 prévoit imposer de lourdes pénalités financières aux assistés sociaux jugés aptes au travail, mais qui refusent de chercher un emploi.

Le chèque mensuel de base de ces prestataires de l’aide sociale pourrait ainsi passer de 623$ à 399$, un scénario qui les poussera à la rue, selon la coalition.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021