Les organismes communautaires québécois à bout de souffle

Articles

Les organismes communautaires québécois à bout de souffle

Le 15-18 – ICI.RADIO-CANADA

Les mesures d’austérité épuisent les organismes d’action communautaire autonome, prévient Laurence Lagouarde du Réseau québécois de l’action communautaire autonome. Une tournée provinciale des organismes fait ressortir les conséquences du sous-financement ainsi que les défis auxquels doivent faire face ces centres.

Dans le rapport intitulé Les organismes d’action communautaire autonome : entre engagement et épuisement, qui vient d’être rédigé, la Commission populaire pour l’action communautaire autonome constate qu’en raison d’un manque de ressources, les services publics redirigent les gens vers les organismes. Toutefois, ces derniers sont déjà plus que débordés. «On est des pompiers, mais on n’a plus d’eau pour éteindre les feux. Ça brûle de partout», lance Laurence Lagouarde en précisant qu’il n’y a plus de filet social.

Des mesures concrètes
L’heure est aux actions, selon les organismes. Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome réclame des mesures concrètes pour soutenir les organismes et assurer des services aux gens dans le besoin. «On se retrouve dans la même situation que les gens qu’on essaie d’aider», ajoute-t-elle.

Le rapport sera lancé officiellement le 27 octobre à Montréal à l’occasion de la Semaine nationale de visibilité de l’action communautaire autonome.

Laurence Lagouarde (agente de liaison et de mobilisation de la FAFMRQ) et Martin Bécotte (du Réseau québécois des OSBL d’habitation) étaient en entrevue avec Annie Desrochers le 21 octobre dernier.

Pour écouter l’entrevue…

© FAFMRQ 2021