LES GROUPES COMMUNAUTAIRES CRIENT FAMINE!

Articles

LES GROUPES COMMUNAUTAIRES CRIENT FAMINE!

Roxane LéouzonJournal MÉTRO

la-source-perseverance

Il manque environ 475 M$ aux organismes communautaires pour que ces derniers puissent faire adéquatement leur travail, selon le calcul présenté hier par le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA).

Ce montant a été établi en réunissant les demandes financières des plus de 4000 organismes reliés au RQ-ACA, qui recevaient annuellement 579 M$ par le biais de divers programmes pour soutenir leur mission globale en 2013-2014, selon le rapport gouvernemental le plus récent. Le gouvernement avait aussi octroyé à plusieurs d’entre eux 378 M$ en financement ponctuel pour des projets et des services.

«Nos conditions de travail sont de plus en plus précaires. On doit couper des heures de services et des salaires. On a des listes d’attente. On va devoir déménager dans des locaux plus petits», a témoigné Johanne Talbot, directrice de la Clé des champs, un réseau d’entraide pour personnes souffrant de troubles anxieux.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021