ÉDUCATION: L’INJUSTICE FAITE AUX ENFANTS PAUVRES

Articles

ÉDUCATION: L’INJUSTICE FAITE AUX ENFANTS PAUVRES

ROBERT DUTRISACLe Devoir

Les écoles à vocation particulière nuisent aux établissements en milieu défavorisé, dit le Conseil supérieur de l’éducation

Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) juge que le système d’éducation au Québec, en raison de la forte présence des écoles privées et de la concurrence des écoles secondaires publiques à vocation particulière, accentue les inégalités au détriment des élèves issus des milieux défavorisés. En fait, c’est au Québec que le réseau scolaire est plus inéquitable au Canada.

C’est ce qui ressort du rapport intitulé Remettre le cap sur l’équité que le CSE vient de rendre public sur l’état et les besoins de l’éducation 2014-2016. «On parle de la concurrence entre le privé et le public, de la mise en place de projets particuliers sélectifs qui contribue à faire en sorte que nos classes sont de plus en plus homogènes et à concentrer dans la classe ordinaire de l’école publique les élèves les plus vulnérables», a résumé la présidente par intérim du CSE, Lucie Bouchard.

«La concurrence en éducation est indissociable de la perception que toutes les écoles ne sont pas équivalentes: elle alimente donc la crise de confiance qui fragilise le système public», peut-on lire dans le rapport de 100 pages.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021