LOI 70: TÉMOIGNAGE D’UN ANCIEN BÉNÉFICIAIRE D’AIDE SOCIALE

Articles

LOI 70: TÉMOIGNAGE D’UN ANCIEN BÉNÉFICIAIRE D’AIDE SOCIALE

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

11 novembre 2016

MICKAËL BERGERONVOIR

capture-decran-2016-11-15-a-10-26-30

Je l’ai déjà brièvement raconté dans une chronique, en mai dernier, j’ai déjà été bénéficiaire de l’aide sociale. À deux reprises, même.

Des courts moments, quelques mois, mais assez pour comprendre c’est quoi, pour vrai.

Pourtant, j’en avais déjà une petite idée. J’ai connu et je connais encore des gens sur l’aide sociale. Des gens proches, même, par moment. Assez proche pour que ces personnes me partagent leur misère, pour que je leur paie à des moments une petite épicerie pour les aider, assez pour trouver ça dur, même en n’ayant pas les pieds dedans.

Croyez-moi, je n’avais quand même aucune idée de ce que c’était vraiment être bénéficiaire de l’aide social. On se dit que c’est peu, 623$ par mois pour vivre (à mon époque, c’était 540$, ou quelque chose comme ça). Sauf que même si des fois je prêtais de l’argent, même si des fois je les gâtais, la fois où ils se permettaient de sortir dans un bar ou de prendre une bière dans le mois effaçait toute cette image. S’ils peuvent se payer une bière une fois de temps en temps, ça ne doit pas être si pire!

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021