«Un chèque de 623$ par mois, ça ne se coupe pas»

Articles

«Un chèque de 623$ par mois, ça ne se coupe pas»

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

14 novembre 2016

CLAUDE PLANTELA TRIBUNE

tribune PHOTO LA PRESSE. OLIVIER PONTBRIAND

(SHERBROOKE) «623 $ par mois, ça ne se coupe pas! 623 $ par mois, c’est déjà tellement insuffisant que ça ne permet même pas de couvrir la moitié des besoins de base.»

La Coalition régionale estrienne de l’aide sociale dénonce ainsi l’adoption du projet de loi 70 du ministre François Blais. Ce dernier fait «preuve d’intransigeance, de mépris, de despotisme et d’arrogance envers une partie importante de la population qui s’était largement exprimée sur cet odieux projet de loi au printemps dernier.»

Ce projet de loi a fait l’objet de consultation publique, d’une commission parlementaire, de dépôt de nombreux mémoires et des dénonciations publiques par des recherchistes, des universitaires, des groupes communautaires, des syndicats, du Protecteur du citoyen, de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse, énumère-t-on dans un communiqué de presse. Ceux-ci ont mis en garde le gouvernement «concernant l’obligation de parcours et les pénalités imposées qui sont contenues dans l’article de la loi le plus controversée, soit le programme Objectif emploi», rappelle Manon Brunelle, d’Illusion Emploi.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021