FORTE HAUSSE DES DEMANDES D’AIDE ALIMENTAIRE AU QUÉBEC

Articles

FORTE HAUSSE DES DEMANDES D’AIDE ALIMENTAIRE AU QUÉBEC

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

15 novembre 2016

ALEXANDRA DUVALICI.Radio-Canada.ca

alimentaire PHOTO: YOANN DÉNÉCÉ

Le réseau des Banques alimentaires du Québec est inquiet. Son bilan 2016 fait état d’une augmentation de 5,4% des demandes d’aide dans ses organismes communautaires et comptoirs alimentaires. En chiffres bruts, cela correspond à 100,000 demandes acheminées de plus par mois.

Le directeur général du réseau des Banques alimentaires du Québec, Zakary O. Rhissa, dit avoir été surpris lorsqu’il a pris connaissance du Bilan-Faim 2016.

Selon les données colligées auprès de ses organismes partenaires, 1,8 million de demandes ont été faites chaque mois au Québec, depuis le début de l’année. En 2015, ce nombre était plutôt de 1,7 million.

M. Rhissa montre du doigt la hausse du coût des denrées alimentaires, qui a été particulièrement dramatique cette année selon lui.

«Récemment, avec les sacs de chou-fleur et de brocoli à presque 6$, ça, c’est quelque chose qu’on n’avait pas vu par le passé», dit-il.

Rappelant que 61 % de ses demandes d’aide proviennent de personnes bénéficiant de l’aide sociale, M. Rhissa explique que sa clientèle a un budget trop serré pour encaisser d’aussi fortes hausses de la facture d’épicerie.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021