Aide sociale et séjours hors Québec: QUI COMMET DES ABUS?

Articles

Aide sociale et séjours hors Québec: QUI COMMET DES ABUS?

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

12 janvier 2017

Capture d’écran 2017-01-17 à 15.14.02

COMMUNIQUÉ

Québec, le 12 janvier 2017 – On apprenait ce matin que la règle adoptée en 2015 et qui limite à 7 jours consécutifs dans un même mois les séjours à l’extérieur du Québec pour les personnes assistées sociales a touché 2145 personnes, soit presque cinq fois plus que ce que le gouvernement avait prévu. Le Collectif pour un Québec sans pauvreté n’est guère surpris. Dès l’annonce de la modification du règlement d’aide sociale, il avait averti le ministre François Blais des effets dévastateurs qu’aurait cette mesure sur les personnes assistées sociales qui s’absentent du Québec.

De la même manière, le Collectif est déjà en mesure de dire que le programme Objectif emploi, introduit par le projet de loi 70 adopté l’automne dernier, aura des impacts non moins dramatiques pour les personnes qui ne seront pas en mesure de se soumettre à ses exigences.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021