AIDE SOCIALE: UNE MESURE PÉNALISE LES BÉNÉFICIAIRES NÉS À L’ÉTRANGER

Articles

AIDE SOCIALE: UNE MESURE PÉNALISE LES BÉNÉFICIAIRES NÉS À L’ÉTRANGER

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

12 janvier 2017

DENIS LESSARDLA PRESSE

capture-decran-2017-01-12-a-15-04-46

QUÉBEC — Le gouvernement Couillard a grossièrement sous-estimé l’impact d’un changement apporté dans la réforme de l’aide sociale l’an dernier. En réduisant la possibilité de s’absenter du Québec, la réforme du ministre François Blais touche quatre fois plus de bénéficiaires que prévu. Deuxième surprise, les bénéficiaires ainsi éliminés du programme sont très majoritairement nés à l’étranger.

C’est ce qui ressort des chiffres du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information gouvernementale. Politiquement, la mesure se voulait populaire – l’idée qu’un bénéficiaire de l’aide sociale puisse partir dans le Sud en hiver fait grincer des dents une partie de la population. Mais au-delà des clichés, le coup de barre donné par Québec peut poser des problèmes à bien des bénéficiaires qui, légitimement, doivent quitter le Québec momentanément, fait valoir le Collectif pour un Québec sans pauvreté.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021