AHUNTSIC-CARTIERVILLE: DES TAUDIS PAR CENTAINES

Articles

AHUNTSIC-CARTIERVILLE: DES TAUDIS PAR CENTAINES

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

17 janvier 2017

KATIA GAGNONLA PRESSE

Capture d’écran 2017-01-17 à 15.39.03

Quand Charles-Hugo Lafortune, intervenant au Comité logement Ahuntsic-Cartierville (CLAC), a rencontré Muhammad Salar pour la première fois, ce dernier vivait avec ses cinq enfants dans un appartement infesté de moisissures, dont la température moyenne avoisinait les 16 degrés l’hiver.

« Il y avait des moisissures partout. Sur les murs, les plafonds, dans les placards. Et l’isolation était totalement déficiente », raconte M. Salar, qui a vécu pendant neuf années dans ce logement de la rue Grenet avec sa femme et ses enfants. Il versait 600 $ par mois au propriétaire pour son quatre et demi.

Quand la famille a finalement déménagé, en mai, l’appartement a été condamné.

Il l’est toujours.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021