CROISSANCE DIFFICILE POUR LES MATERNELLES 4 ANS

Articles

CROISSANCE DIFFICILE POUR LES MATERNELLES 4 ANS

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARDLA PRESSE

Qualité éducative «généralement très basse», enseignants parfois mal formés et manque de ressources: les classes de maternelle 4 ans – implantées depuis 2013 à la vitesse grand V – n’ont pas l’impact voulu sur les enfants de milieux défavorisés, selon la première étude indépendante portant sur leur qualité. Le rapport recommande au gouvernement de ralentir le rythme des ouvertures et de plutôt augmenter la qualité de celles qui existent déjà.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021