LA VIOLENCE POST-SÉPARATION EST «SOUVENT MAL COMPRISE» ET «MAL IDENTIFIÉE»

Articles

LA VIOLENCE POST-SÉPARATION EST «SOUVENT MAL COMPRISE» ET «MAL IDENTIFIÉE»

Actualité ,Violence |

11 avril 2017

ICI.RADIO-CANADA GATINEAU-OTTAWA

simon-lapierrePhoto: Radio-Canada

Un professeur de l’École de service social de l’Université d’Ottawa affirme que la violence post-séparation est « souvent mal comprise, mal identifiée » dans les systèmes de justice, de droit de la famille et de protection de la jeunesse.

En entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau, Simon Lapierre soutient qu’en raison de ce manque de compréhension, «on se rend compte qu’il y a des femmes pour qui la sécurité, et même la vie, est compromise». M. Lapierre organise cette semaine un colloque sur la violence conjugale dans un contexte de séparation.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021