SALAIRE MINIMUM À 15$: GOUVERNER PAR LA PEUR

Articles

SALAIRE MINIMUM À 15$: GOUVERNER PAR LA PEUR

Lettre ouverte de Mélanie Gauvin et de Virginie Larivière, co-porte-parole de la campagne 5-10-15LE SOLEIL

123RF/STYLEPHOTOGRAPHS

Lundi prochain, le 1er mai, le salaire minimum passera de 10,75 $ à 11,25 $ l’heure. Cette augmentation de 50 ¢, la plus élevée depuis 2010, démontre que la pression populaire peut faire bouger le gouvernement. Pourtant, il refuse toujours d’atteindre prochainement les 15$ l’heure réclamés par la majorité de la population. Le gouvernement utilise la peur de pertes d’emplois pour justifier son mépris envers un million de personnes à bas salaire.

Nous, membres de la campagne 5-10-15, tenons à rétablir les faits sur les impacts potentiels d’un passage rapide au salaire minimum à 15 $ l’heure.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021