Aide sociale: Québec n’est pas près de frapper avec des sanctions

Articles

Aide sociale: Québec n’est pas près de frapper avec des sanctions

PATRICE BERGERON (La Presse canadienne) – LA PRESSE.CA

Photo: Martin Chamberland, Archives La Presse

Le gouvernement Couillard n’est pas près de frapper les nouveaux prestataires de l’aide sociale avec des sanctions s’ils refusent les programmes d’employabilité.

Il ne publiera pas avant l’été les règlements accompagnant sa réforme de l’aide sociale, qui prévoit des pénalités de 224 $ par mois pour les plus réfractaires. L’opposition mise sur ce report pour livrer de nouveau bataille et bloquer ces sanctions.

Les libéraux avaient déjà indiqué que la mise en place du projet de loi 70 avait pris du retard en raison de la longue grève des juristes de l’État l’hiver dernier, mais le ministre de l’Emploi et de la Solidarité, François Blais, a précisé davantage son nouvel échéancier jeudi.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021