Le projet de revenu minimum garanti suscite l’espoir à Hamilton

Articles

Le projet de revenu minimum garanti suscite l’espoir à Hamilton

PHILIPPE LEBLANCRADIO-CANADA.CA

Photo : Radio-Canada/Christian Noël

Heureusement qu’il y avait des piles de chaises supplémentaires disponibles dans un coin de la salle multifonctionnelle de la bibliothèque publique de Hamilton. Une par une, les places libres ont rapidement disparu. Plus d’une centaine de résidents sont venus participer lundi soir à la première rencontre d’information publique sur le projet pilote de revenu minimum garanti en Ontario.

L’initiative soulève curiosité et espoir dans la ville canadienne de l’acier, où 80 000 personnes vivent sous le seuil de la pauvreté. Avec les villes de Thunder Bay et Lindsay, Hamilton a été choisie comme théâtre du projet d’une durée de trois ans qui coûtera 50 millions de dollars au gouvernement Wynne. La question qui est sur toutes les lèvres à cette assemblée d’information : comment les participants seront-ils choisis?

« Ça sera essentiellement une loterie sociale, affirme Tom Cooper, le directeur du Réseau de lutte contre la pauvreté de Hamilton. J’aurais préféré que ça ne soit pas ainsi qu’on développe nos programmes sociaux en Ontario, mais c’est un premier pas important. »

Pendant trois ans, les 4000 participants dans les trois communautés choisies recevront des prestations qui représentent environ le double des montants de l’aide sociale. Pour une personne vivant seule, la somme sera de 16 989 $ par année, environ 1400 $ par mois.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021