Le salaire minimum à 15$ n’effraie pas Dollarama

Articles

Le salaire minimum à 15$ n’effraie pas Dollarama

PHILIPPE ORFALI JOURNAL DE MONTRÉAL

Photo d’archives

Alors que Couche-Tard menace de fermer des magasins en Ontario en raison de la hausse du salaire minimum à 15$, Dollarama se garde bien de faire des déclarations aussi dramatiques. Le réseau de magasins à rabais n’a pas l’intention de fermer des magasins, bien au contraire.

L’Ontario prévoit faire passer son salaire minimum de 11,40$ à 14$ en janvier 2018, puis à 15$ l’année suivante. La mesure aura un impact «important» sur les finances de Dollarama, qui compte 40 % de ses magasins dans cette province, mais rien dans tout cela n’effraie la famille Rossy, fondatrice de l’entreprise.

Une bonne partie de son personnel touche pourtant le salaire minimum ou tout près, ce qui signifie que l’entreprise aura à faire face à une importante augmentation de ses coûts d’exploitation au cours de la prochaine année, mais cela ne semble pas inquiéter le président et chef de la direction, Neil Rossy.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021