EXPLOITATION DES SANS-PAPIERS: QUÉBEC SERRERA LA VIS AUX AGENCES DE PLACEMENT

Articles

EXPLOITATION DES SANS-PAPIERS: QUÉBEC SERRERA LA VIS AUX AGENCES DE PLACEMENT

ISABELLE HACHEY LA PRESSE

«Très préoccupée» par l’exploitation de travailleurs migrants par des réseaux plus ou moins clandestins de la région de Montréal, la ministre responsable du Travail, Dominique Vien, entend faire le ménage au sein des agences de placement. Elle veut trouver le moyen d’encadrer ce secteur «problématique» d’ici la fin de l’année, possiblement par une législation.

«Ce n’est pas la première fois qu’on entend des choses horribles sur les agences de placement», dit l’attaché de presse de la ministre, Florent Tanlet, en faisant référence à une enquête de La Presse sur la dure expérience des sans-papiers de Montréal. «Le premier ministre lui-même a reconnu qu’il y avait urgence d’agir.»

En décembre, Dominique Vien a demandé au Comité consultatif sur les normes du travail de se pencher sur la question. En mars, elle a donné au comité jusqu’à cet été pour lui remettre ses recommandations. «On veut arriver avec une solution d’ici la fin de l’année 2017, dit M. Tanlet. La volonté d’encadrer est là.»

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021