PROGRAMME FÉDÉRAL DE GARDERIES: Québec obtiendra 88 millions par année pour offrir un soutien direct aux familles

Articles

PROGRAMME FÉDÉRAL DE GARDERIES: Québec obtiendra 88 millions par année pour offrir un soutien direct aux familles

HÉLÈNE BUZZETTILE DEVOIR

Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Le gouvernement de Justin Trudeau respectera sa parole en matière de fédéralisme asymétrique, du moins en partie. Il permettra au Québec d’injecter l’argent lui étant imparti dans le cadre du nouveau programme fédéral de garderies dans les priorités qui seront les siennes, pourvu qu’elles prennent la forme d’une aide directe à la famille. Les répits destinés aux parents d’enfants handicapés, par exemple, pourraient s’en trouver gagnants.

Les libéraux fédéraux avaient promis dans leurs deux précédents budgets de consacrer 7,5 milliards de dollars sur 11 ans pour financer la création de places en garderie à travers le pays. L’entente-cadre conclue lundi avec les provinces et territoires viendra baliser les négociations à venir sur l’utilisation de cet argent. Le Québec, dont la part s’élèvera à 88 millions de dollars par année d’ici 2020, obtient le droit de consacrer l’argent à autre chose.

«Les conditions, il n’y en a pas, a lancé M. Duclos en point de presse. C’est une invitation que le gouvernement canadien lance au gouvernement du Québec de lui faire part de ses priorités de services directs aux familles. On le fait dans le plus grand respect et avec un souci de souplesse.»

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2017