La réaction de mon patron à l’annonce de ma grossesse montre qu’il faut dénoncer la discrimination faite aux femmes enceintes

Articles

La réaction de mon patron à l’annonce de ma grossesse montre qu’il faut dénoncer la discrimination faite aux femmes enceintes

SUZANNE A. (future maman) LE HUFFINGTONPOST

Aujourd’hui je suis en colère. En colère, triste et dépitée. Nous sommes en 2017, on peut parler sans tabou de la discrimination envers les personnes homosexuelles, les handicapés, les femmes, les étrangers, les obèses, les moins beaux que les autres, les légumes pas bio, les jambons avec des nitrites….mais aujourd’hui j’ai dû faire face à de l’inattendu.

Février 2017, je commence un nouveau travail dans le milieu sanitaire et social, un poste à responsabilité, dans une nouvelle ville, une nouvelle entreprise. Deux semaines après, retard de règle, je me rends compte que je suis enceinte de mon premier enfant. Ma première réaction fût de me dire, « OUPS, déjà! Si vite après avoir commencé le boulot… Comment mon chef va-t-elle réagir? » Et puis s’en suit la joie avec mon mari de se dire que la vie n’attend pas et que nous n’avons jamais voulu fonder notre famille en fonction de notre travail.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2017