Aide sociale: Québec donne d’une main et prend de l’autre

Articles

Aide sociale: Québec donne d’une main et prend de l’autre

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

13 juillet 2017

ISABELLE PORTERLE DEVOIR

Photo: Jacques Bossinot / La Presse canadienne

Un projet de règlement rendu public mercredi élimine des contraintes du programme d’aide sociale tout en en ajoutant de nouvelles avec le programme Objectif Emploi.

Ainsi, les prestataires de l’aide sociale n’ont plus l’obligation de produire de déclarations mensuelles et pourront voir leurs dettes envers l’État diminuer dans certaines circonstances.

Les déclarations mensuelles, «c’était assez lourd pour le prestataire», a expliqué le ministre de l’Emploi, François Blais, en entrevue. «Il y avait quelquefois des erreurs qui étaient commises involontairement, des oublis ou encore des retards.»

73% des bénéficiaires de l’aide sociale ont moins de 35 ans et 71% sont des personnes vivant seules.

L’ensemble des prestataires sans contraintes à l’emploi sont touchés par cette mesure (ceux avec contraintes en étaient déjà exemptés). «Ça va simplifier les choses pour eux et pour nous.»

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021