Mise en œuvre du programme Objectif emploi: Une approche contraignante et punitive qui ne règle rien

Articles

Mise en œuvre du programme Objectif emploi: Une approche contraignante et punitive qui ne règle rien

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

13 juillet 2017

 

 

 

 

 

Le gouvernement du Québec vient de dévoiler le projet de règlement qui vise, notamment, la mise en œuvre du programme Objectif emploi. Celui-ci confirme que les personnes qui feront une première demande d’aide sociale devront obligatoirement participer à ce programme et que, si elles ne le font pas d’une façon jugée satisfaisante, leur prestation sera coupée d’un montant pouvant aller jusqu’à 224 $.

Pour Serge Petitclerc, du Collectif pour un Québec sans pauvreté et co-porte-parole de la Coalition Objectif Dignité, « L’attitude du gouvernement est très contradictoire. Le ministre Blais nous promet depuis le début un meilleur accompagnement pour les personnes, mais le projet de règlement ne donne pas de détails sur les modalités de cet accompagnement, ni même sur le processus d’élaboration des plans d’intégration en emploi. Au contraire, son règlement parle essentiellement des sanctions financières qui seront imposées aux personnes qui ne seront pas en mesure de se conformer aux exigences du programme Objectif emploi. »

Pour lire la suite du communiqué…

© FAFMRQ 2017