OBJECTIF EMPLOI… en évitant la rue

Articles

OBJECTIF EMPLOI… en évitant la rue

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

08 septembre 2017

ALICE LE PETITHUFFINGTONPOST

Photo: GETTY IMAGES/iSTOCKPHOTO

Dans quelques jours, le gouvernement du Québec s’apprête à adopter le projet de Règlement de la Loi 25, mieux connue sous le nom du Programme Objectif Emploi. Cette réforme, dont la mise en œuvre est prévue pour avril 2018, touchera les personnes éligibles pour la première fois à l’aide sociale, et leur imposera des mesures obligatoires visant un retour rapide sur le marché du travail. Ces dernières devront élaborer un plan d’intégration avec 3 voies possibles : recherche d’emploi, formation ou reprise d’études ou acquisition d’habiletés sociales. Si elles respectent les engagements prévus dans leur plan, elles pourront recevoir une légère bonification de leur chèque, dans le cas contraire, des pénalités financières s’appliqueront pouvant réduire la prestation de base de 628$ (pour une personne seule) à 404$ par mois. Par son approche contraignante et punitive, cette réforme risque d’appauvrir des personnes qui sont déjà en situation de grande précarité, d’augmenter les risques d’itinérance et d’en réduire les voies de sortie. C’est la raison pour laquelle elle ne doit pas être appliquée.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2017