LE MINISTRE BLAIS S’ACHARNE CONTRE LES PLUS DÉMUNIS

Articles

LE MINISTRE BLAIS S’ACHARNE CONTRE LES PLUS DÉMUNIS

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

29 septembre 2017

JACQUES LÉTOURNEAU (CSN) / LOUISE CHABOT (CSQ)/ LUC VACHON(CSD) / DANIEL BOYER (FTQ) – HUFFINGTONPOST


Photo: La Presse Canadienne

Le ministre Blais croyait profiter du calme estival pour faire adopter en douce son règlement sur le Programme objectif emploi sans soulever la grogne une fois de plus.

Comme bon nombre de groupes et d’intervenants sociaux, nous avons déposé un avis dénonçant clairement les mesures coercitives et les coupes de prestations prévues dans cette réforme.

Le tumulte de la rentrée avait donc permis au ministre de continuer à s’entêter à l’abri du jugement du public.

Heureusement, une déclaration des directeurs de santé publique de Montréal et de la Montérégie publiée la semaine dernière a permis de mettre en lumière l’acharnement irrationnel du ministre Blais envers les plus vulnérables de notre société.

Un acharnement plutôt gênant pour son gouvernement qui s’apprête justement à lancer sa nouvelle politique de lutte à la pauvreté. Un acharnement suspect quand on connaît la dénonciation que faisait François Blais, professeur, des mesures coercitives dans son livre vantant l’allocation universelle versée sans condition.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2017