LE PRIX DES INÉGALITÉS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

Articles

LE PRIX DES INÉGALITÉS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ÉRIC DESROSIERSLE DEVOIR

La marche vers l’égalité entre les hommes et les femmes avance à pas de tortue. En plus d’être un échec moral, cette inégalité persistante a un terrible coût économique.

Cela fait longtemps maintenant que les gouvernements ont fait de la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes une priorité, a rappelé cette semaine l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans un volumineux rapport sur le sujet. Depuis, environ les deux tiers des membres de ce club dit des pays développés ont, entre autres, pris des mesures pour combler leur écart salarial, une majorité ont agi en faveur d’une représentation plus équitable des deux sexes dans les conseils d’administration et plusieurs se sont donné comme priorité d’améliorer l’accès aux services de garde.

Mais «en dépit de ces mesures prometteuses, les progrès accomplis jusqu’à présent restent insuffisants, constate l’OCDE. Sur le terrain, la situation n’a pas beaucoup évolué et les inégalités femmes-hommes persistent en matière d’éducation, sur le plan social et dans la sphère économique et politique».

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021