FRANÇOIS BLAIS, UN MINISTRE DÉCONNECTÉ DE LA RÉALITÉ

Articles

FRANÇOIS BLAIS, UN MINISTRE DÉCONNECTÉ DE LA RÉALITÉ

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

13 octobre 2017

LETTRE OUVERTE – COLLECTIF POUR UN QUÉBEC SANS PAUVRETÉ

Dans sa lettre ouverte « Objectif emploi : s’acharner contre le bon sens », le ministre François Blais essaie de répondre aux président.e.s des quatre grandes centrales syndicales, qui lui reprochaient de s’acharner contre les personnes assistées sociales avec l’approche punitive et coercitive de sa dernière réforme de l’aide sociale.

(Lettre ouverte de Serge Petitclerc, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté. La caricature de Garnotte est tirée du Devoir du 21 septembre.)

Dans sa réponse, le ministre fait la démonstration de toute la distance qui sépare son gouvernement de la population et particulièrement des personnes en situation de pauvreté.

Son argumentation repose essentiellement sur le fait que les sanctions prévues par le programme Objectif emploi ne seraient pas bien sévères: «Si le cœur d’Objectif emploi reposait, comme le prétendent les auteurs, sur des “punitions”, alors celles-ci devraient nécessairement être plus lourdes, durables et irrévocables.»

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021