Malgré un fort appui populaire, les organismes communautaires manquent d’oxygène

Articles

Malgré un fort appui populaire, les organismes communautaires manquent d’oxygène

LA PRESSE CANADIENNE L’ACTUALITÉ

MONTRÉAL — Plusieurs organismes sont en train de péricliter en raison de leur sous-financement chronique, s’il faut en croire la coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA), Caroline Toupin.

Interviewée par La Presse canadienne dimanche, cette dernière a expliqué que cet étranglement à petit feu est lourd de conséquences.

«Bien des organismes sont obligés de réduire leurs services, de faire des mises à pied. Il y a beaucoup de fermetures temporaires ou définitives», a souligné Mme Toupin.

Du même souffle, elle a soulevé une question à laquelle elle s’est empressée de fournir une réponse.

«Qui souffre le plus [en raison des situations financières précaires de nombreux organismes]? Évidemment, c’est la population qui a besoin de soutien (de leur part)», a-t-elle mentionné.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021