Revenu minimum garanti: Blais écorche son comité d’experts

Articles

Revenu minimum garanti: Blais écorche son comité d’experts

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

14 novembre 2017

TOMMY CHOUINARDLA PRESSE

(Québec) Le ministre François Blais écorche son comité d’experts sur le revenu minimum garanti, lui reprochant d’avoir produit un rapport «assez confus», «difficile à suivre» et truffé de «contradictions». C’est plutôt rare que le gouvernement accueille ainsi un rapport qu’il a commandé.

Dans son rapport final présenté lundi, le comité propose d’«améliorer» le filet social actuel plutôt que d’instaurer un revenu minimum garanti par l’entremise d’une allocation universelle, une mesure qui causerait des «problèmes d’équité, d’incitation au travail et d’acceptabilité sociale». C’est un constat embarrassant pour François Blais, qui militait pour l’instauration d’un tel revenu minimum garanti avant de faire le saut en politique, à l’époque où il était professeur de philosophie politique à l’Université Laval. Cette mesure est une «utopie», mais le Québec peut y trouver une «inspiration», résume le comité en guise de titre de son rapport.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021