Rapport sur le revenu minimum garanti: on achève bien les utopies

Articles

Rapport sur le revenu minimum garanti: on achève bien les utopies

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

15 novembre 2017

ROBERT DUTRISACLE DEVOIR

En y mettant les formes, un comité d’experts vient de porter un coup — fatal, d’aucuns diront — au projet d’instaurer au Québec un revenu minimum garanti (RMG), une idée promue depuis des décennies par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais. Le RMG, dont le coût, si le régime est généreux, peut être prohibitif, demeure une utopie dont l’implantation présente d’insurmontables difficultés.

Le ministre François Blais, qui avec son collègue des Finances, Carlos Leitão, a commandé le rapport sur son dada à ce comité d’experts, présidé par l’économiste Dorothée Boccanfuso, a laissé libre cours à sa déception, mardi. «Ma déception vient du fait que le rapport est assez confus sur la trame de fond du revenu minimum garanti», a-t-il laissé tomber.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021