CONDITIONS DE TRAVAIL: LE QUÉBEC TRAÎNE DE LA PATTE

Articles

CONDITIONS DE TRAVAIL: LE QUÉBEC TRAÎNE DE LA PATTE

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

26 novembre 2017

LOUISE CHABOT (Présidente de la CSQ) – HUFFINGTONPOST

Le Québec, qui a longtemps été à l’avant-scène en matière de protection et de justice sociale, est en train de se faire doubler et prend du retard face à l’Ontario et même à ses voisins du Sud.

C’est chose faite, le gouvernement ontarien vient de décréter une hausse du salaire minimum à 15$ l’heure pour l’horizon 2019. Le gouvernement libéral de Kathleen Wynne en a également profité pour améliorer les conditions de travail en ajoutant des congés payés et des congés pour urgence personnelle aux protections offertes aux travailleuses et travailleurs de la province.

Cette mesure qui s’inscrit dans un contexte préélectoral en Ontario s’ajoute à des promesses de gratuité scolaire et de développement de places en garderie. On voit en Ontario un véritable gouvernement libéral, et non un gouvernement conservateur déguisé, même si le gouvernement Wynne n’échappe pas aux dérives du néolibéralisme.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021