FAMILLE RECOMPOSÉE, SUCCESSION COMPLIQUÉE

Articles

FAMILLE RECOMPOSÉE, SUCCESSION COMPLIQUÉE

Actualité ,Familles recomposées |

27 novembre 2017

ISABELLE DUCASLA PRESSE


Photo: ARCHIVES LA PRESSE

Envisager le jour où l’on passera l’arme à gauche n’est jamais agréable. Quand on vit en famille recomposée, cette perspective peut carrément donner des sueurs froides. Marmots en garde partagée, «ex» à protéger financièrement, nouveau conjoint à inclure dans le portrait… Entre les changements à faire au testament et l’assurance-vie à prévoir, pas facile de s’y retrouver!

LE PROBLÈME:
La vie de Julia et Roberto est un tourbillon depuis quatre ans : séparés de leurs conjoints précédents, ils ont commencé à se fréquenter, puis se sont installés ensemble, avec leurs quatre enfants qui vivent sous leur toit une semaine sur deux.

À travers ces bouleversements, le couple a négligé une question importante: que se passera-t-il après leur mort? Ils n’ont toujours rien changé à leurs assurances-vie et leurs testaments pour tenir compte de leur nouvelle situation familiale.

«Nos ex-conjoints sont toujours nos héritiers et les bénéficiaires de nos assurances-vie, indique Julia. Nous savons qu’il faut prévoir une certaine protection pour eux tant que les enfants sont à leur charge. Mais comment?»

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021