GARDEZ MES IMPÔTS

Articles

GARDEZ MES IMPÔTS

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

27 novembre 2017

NICOLE BRAIS (QUÉBEC) – LA PRESSE

Monsieur Leitão, ministre des Finances du Québec,

Je ne sais pas combien nous sommes, mais je suis sûre que je ne suis pas la seule au Québec à qui votre réduction d’impôt ne fait pas plaisir.

J’ai aujourd’hui de très bons revenus et je ne rechigne jamais à payer mes impôts. Sur le principe de solidarité sociale qui sous-tend le prélèvement d’une partie de mes revenus pour doter le Québec de services publics, je n’ai rien à redire.

Je n’ai pas toujours eu d’aussi bons revenus. Avec de faibles revenus pendant mes études universitaires dans les années 80 et des revenus modestes au moment d’avoir des enfants, je n’ai pourtant jamais manqué de l’essentiel. J’ai eu accès à l’éducation, comme mes enfants plus tard. Nous avons reçu des soins de santé quand nous en avons eu besoin. Bourses d’étude, services de transports en commun, équipements de sport et loisirs, etc. Je me doute que pendant plusieurs années, j’ai reçu plus de services que je n’ai payé d’impôts. Aujourd’hui, mes filles sont grandes, j’ai moins de charges financières, un meilleur revenu… et je donne aux suivants!

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021