SORTIR DE LA MISÈRE

Articles

SORTIR DE LA MISÈRE

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

29 novembre 2017

DENIS DUFRESNELA TRIBUNE


Photo: Archives La Tribune, Jessica Garneau

ÉDITORIAL / Le gouvernement Couillard se vante que l’économie québécoise roule pratiquement à plein régime et que le taux de chômage est à un niveau historiquement bas.

Or cette réalité en cache une autre: celle de dizaine de milliers de Québécois qui ont recours aux banques alimentaires comme Moisson Estrie ou qui s’inscrivent auprès d’organismes de bienfaisance comme la Fondation Rock-Guertin pour recevoir des paniers de Noël, un phénomène qui touche de plus en plus de personnes avec un emploi.

Le rapport «Bilan-Faim 2017» de Banques alimentaires du Québec, qui regroupe une trentaine de partenaires, dont Moisson-Estrie, est éloquent à ce propos: les demandes d’aide alimentaire ont augmenté de 5% en 2017. Cette hausse avait été de 5,4% en 2016.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2017