La lutte contre la pauvreté souffre d’un manque de volonté politique, déplore le Collectif

Articles

La lutte contre la pauvreté souffre d’un manque de volonté politique, déplore le Collectif

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

01 décembre 2017

RADIO-CANADA


Photo: iStock/iStock

À quelques jours du 15e anniversaire de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion, le Collectif pour un Québec sans pauvreté déplore le manque de volonté politique des gouvernements pour faire reculer la pauvreté dans la province.

Or, la pauvreté n’a pas reculé au Québec depuis 15 ans, selon le porte-parole du Collectif, Serge Petitclerc. «Une personne sur dix ne couvre toujours pas ses besoins de base», déplore-t-il. Si l’État a amélioré son soutien aux familles avec des enfants, «les couples sans enfants et les personnes seules ont été abandonnés», selon lui.

Appuyé par le Parti québécois et Québec solidaire, M. Petitclerc déplore que deux ans se sont écoulés sans que les libéraux ne déposent le troisième plan de lutte contre la pauvreté du gouvernement du Québec depuis l’entrée en vigueur de la loi.

«On ne croit pas que l’échec, c’est la loi elle-même, ce sont les deux plans d’action qu’on a mis en place depuis 2004.» – Serge Petitclerc

«On a tardé à déposer le troisième plan de lutte», dénonce la députée de Québec solidaire, Manon Massé. «Ça, c’est comme si on disait à ces personnes-là: vous [n’]êtes tellement pas importants, c’est tellement pas grave ce que vous vivez […] qu’on va retarder nos enlignements, nos actions pour vous sortir de la pauvreté».

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2017