BAISSE D’IMPÔT ET HAUSSE D’HYDRO

Articles

BAISSE D’IMPÔT ET HAUSSE D’HYDRO

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

05 décembre 2017

BERTRAND SCHEPPREJOURNAL DE MONTRÉAL


Photo: Richard Graham

Aujourd’hui débutent de nouvelles audiences à la Régie de l’énerige sur l’établissement des tarifs d’Hydro-Québec pour 2018-2019. Cette année, le distributeur d’électricité demande une hausse de tarifs de 1,1% (p. 2). Depuis 2014, avec l’arrivée au pouvoir de Philippe Couillard et le début de l’austérité, les hausses d’Hydro-Québec représentent 9,63%, soit près de deux points de pourcentage de plus que l’inflation sur la même période. Sachant que depuis 2008 Hydro-Québec a empoché des trop-perçus de plus de 1,4G$ qui ont été transmis au gouvernement québécois, on peut comprendre que les hausses peuvent causer une certaine grogne.

PLUS QUE L’INFLATION
Cette hausse plus élevée que l’inflation n’est pas particulièrement surprenante; c’est en général la norme depuis 15 ans. Comme le montre le graphique suivant, depuis 2004 les tarifs d’Hydro-Québec ont connu une hausse cumulée de 28,55%, alors que celle de l’inflation au Canada a été de 25,60% (prévisions incluses).

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2017