AIDE SOCIALE: le gouvernement créera une nouvelle classe de pauvres, dénonce un collectif

Articles

AIDE SOCIALE: le gouvernement créera une nouvelle classe de pauvres, dénonce un collectif

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

12 décembre 2017

MARCO BÉLAIR-CIRINOLE DEVOIR


Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

Les prestataires d’aide sociale ayant des contraintes sévères à l’emploi devront attendre au moins 5 ans et demi avant d’être admissibles au programme de «revenu de base». Il n’y aura pas d’exception, avertit la garde rapprochée du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais.

Cela signifie que toute personne handicapée devra patienter 66 mois afin de bénéficier du nouveau programme, et ce, peu importe la nature et la gravité de son handicap physique, mental ou psychologique.

«Ici, il y a un ancien horticulteur qui a des problèmes de dos épouvantables. Il devrait attendre cinq ans et demi avant d’avoir droit au plein montant. C’est ça que ça veut dire», affirme le porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, Serge Petitclerc. Même chose pour les personnes ayant une déficience physique ou intellectuelle sévère, et qui sont incapables de trouver et d’occuper un emploi leur permettant de gagner leur vie dignement — malgré toute leur volonté.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021