L’ESPOIR FOU AUQUEL ON CROIT ENCORE

Articles

L’ESPOIR FOU AUQUEL ON CROIT ENCORE

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

16 décembre 2017

VIRGINIE LARIVIÈRE ET SERGE PETITCLERC (COLLECTIF POUR UN QUÉBEC SANS PAUVRETÉ) – LE SOLEIL


Photothèque Le Soleil

En 1998, des organisations indignées par l’adoption de la Loi sur le soutien du revenu et favorisant l’emploi et la solidarité sociale ont créé le Collectif pour une loi sur l’élimination de la pauvreté (devenu plus tard le Collectif pour un Québec sans pauvreté) avec l’espoir fou que le Québec se dote d’une loi qui lutterait contre la pauvreté plutôt que contre les personnes pauvres.

Le 13 décembre dernier marquait le 15e anniversaire de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, adoptée en 2002 au terme d’une mobilisation sans précédent.

Celle-ci n’est pas parfaite, mais l’adoption même de la loi — à l’unanimité — est en soi une reconnaissance de la nature systémique de la pauvreté, laquelle exige une réponse politique et des actions concertées. En plus de reconnaître l’importance d’agir sur les causes de la pauvreté, la loi reconnaît explicitement que les personnes en situation de pauvreté sont les premières à agir pour transformer leur situation. Une reconnaissance qui a pourtant été mise à mal dès l’adoption du premier plan d’action.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021